sentimancho des montagnes

La montagne, ça le gagne!

Peu frileux, le sentimancho des montagnes se nourrit principalement de neige

De glace et de froid

Vous l'aurez compris, cette espèce trouve refuge en haut des massifs montagneux et ce, quelle que soit la saison et les températures. Plus solitaire, ce sentimancho vit en meute dispersée, c'est à dire qu'il est rattaché à un groupe mais passe l'essentiel de son temps seul à observer la nature et à se nourrir de neige. Lorsque survient les fonte des neiges, il estive pendant de longs mois car il ne survivrait pas lors par exemple, d'épisodes caniculaires.

Contrairement à la mésange et à ces cris composés de notes discrètes (cf. American Scientist), le mode de communication du sentimancho des montagnes est simple : il hurle. Ces cris émettent des échos audibles à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, prévenant ses congénaires d'un danger potentiel ou d'un rassemblement imminent.

Leur corps est entièrement résistant aux froids des montagnes et seule une composition de branches ou de feuillages les habillent. D'autre part, lorsqu'il est en groupe, le sentimancho des montagnes coïte et assure sa descendance. C'est lui qui s'occupera du petit, de sa naissance à son adolescence, afin de lui apprendre le mode de vie si particulier de son espèce. A l'âge adulte, il devra se débrouiller seul comme les autres membres de la meute et devra gravir les échelons hiérarchique pour en devenir le chef incontesté.

1 avis



Devenez observateur

Etudiez et analysez les sentimanchots de votre région

J'y vais Maintenant